La confirmation est le sacrement consistant à oindre d’huile sainte une personne baptisée afin qu’elle reçoive le don du Saint-Esprit. Alors que, par le baptême, le baptisé meurt et ressuscite avec le Christ, le confirmé est empli du Saint-Esprit comme l’ont été les Apôtres le jour de la Pentecôte avec Marie.

1 Confirmation des adultes

DES ADULTES CONFIRMES DANS LA COMMUNAUTE
mai 2021

Mercredi 6 janvier 2021 a débuté un cycle de formation au sacrement de la confirmation et aussi à la première communion pour les adultes. Rendons grâce, ils sont six dont quatre âgés de 25 ans et ils ont été confirmés le 22 mai par Mgr Lalanne à la cathédrale de Pontoise.

– Nicolas F. accompagne à l’orgue quand il le peut,
– David G. fait partie de la nouvelle équipe du Secours Catholique,
– Jérémy B. fait partie de l’équipe qui projette les chants lors des messes,
– Camille B. s’occupe des tout-petits pendant la messe
– Alison B. rejoint l’équipe communication pour s’occuper du site paroissial.
– Marlène G.

Il est toujours possible de vous lancer dans la démarche si vous avez le désir de recevoir la grâce du sacrement de la confirmation en 2022.
Parlez en au père Guillaume.



2 Confirmation des jeunes

Dans notre paroisse, un groupe de 7 lycéens s’est mis en route sous la conduite du père Guillaume, depuis mars 2021.

L’itinéraire vers la confirmation dont il est ici question concerne les enfants dont l’âge varie habituellement entre huit et treize ans. Un bon nombre d’entre eux ont déjà communié. Les autres communieront à la messe de leur confirmation, ce qui manifeste bien l’unité des sacrements de l’initiation chrétienne dont l’eucharistie est le terme.

Si la confirmation est d’abord et surtout un engagement de la part de Dieu lui-même et un don de l’Esprit Saint, il faut pouvoir accueillir ce don et le laisser se déployer dans sa vie. Cela nécessite un certain temps de préparation avant la célébration du sacrement, pour comprendre un peu plus ce qu’est le sacrement de la confirmation, pour se mettre en route et entrer davantage dans la dynamique de la vie avec l’Esprit-Saint. Le temps de préparation est à recevoir gracieusement, mais aussi avec tout le sérieux possible : il respecte notre rythme, souvent lent, pour avancer dans la foi et avec Dieu.

Une préparation en groupe, adaptée selon les cas

La préparation se fait en groupe. En France, ce temps de préparation varie selon les groupes et les lieux de quelques mois à un, voire deux ans. Il n’y a pas de déroulement unique pour la préparation : cela dépend des âges et de la pédagogie adaptée à chaque âge, du parcours et de la motivation de chacun. Chaque responsable de groupe adapte donc le déroulement en fonction aussi de ses propres choix ou de directives diocésaines.

Trois points majeurs

Souvent, la préparation va insister sur trois points :

  • Découvrir davantage la Parole de Dieu (Ancien et Nouveau Testaments) et notamment des textes qui permettent de comprendre ce qu’est le sacrement de la confirmation, ainsi que les grands points de la célébration, avec leur signification et leur richesse. Trouver un éclairage pour les questions principales de la vie.
  • Comprendre et connaître davantage qui est Dieu, Trinité et l’action de l’Esprit Saint, mais aussi ce qu’est l’Église, peuple de Dieu, corps du Christ, temple de l’Esprit et épouse du Christ. Comprendre et connaître davantage aussi les divers sacrements et la place spécifique du sacrement de la confirmation. Approfondir son approche de l’eucharistie
  • Vivre une expérience de prière forte, de relation à Dieu, au Christ pour l’aimer davantage et pour percevoir comment agit l’Esprit Saint dans la vie d’un chrétien. Cela pourra se faire aussi lors d’une retraite d’un ou plusieurs jours.
  • S’engager avec la communauté de l’Eglise pour annoncer le Christ qui nous sauve

Plus que des connaissances à recevoir, il s’agit avant tout de laisser le parcours de préparation transformer sa vie, pour accueillir autant que possible le don que Dieu fera dans le sacrement. Des témoignages peuvent aussi y aider.

La réconciliation, le baptême et le parrain

Quelque temps avant la célébration de la confirmation, il convient de recevoir le sacrement de la réconciliation. C’est en accueillant la joie du pardon du Dieu, plus grand que toutes nos incapacités à aimer en vérité, que l’on peut réellement s’ouvrir au don de l’Esprit-Saint.

Enfin, au début de la préparation, celui qui se prépare doit fournir un certificat de baptême (à demander à la paroisse où l’on a été baptisé). Au-delà de la démarche administrative, c’est l’occasion de revenir sur le don qui a déjà été reçu, lors d’une célébration publique dont on a gardé trace.

Le confirmand choisira aussi un parrain ou une marraine de confirmation, lui même ou elle même, qui l’assistera pendant la célébration.